Activités et actualitésAux yeux des médiasles dernières informations
A la Une

Secrétaire général du magazine européen de la Ligue mondiale musulmane : Nous poursuivons la communication interreligieuse et notre partenariat avec le Vatican ne s’est pas arrêté.. Photos

Notre coopération et partenariat avec le Vatican ne s’est pas arrêté depuis notre rencontre avec le Pape François

La communication humaine civilisée et culturelle avec les adeptes d’autres religions et cultures est au cœur de notre mouvement

Nous portons les préoccupations et les problèmes des peuples islamiques à l’intérieur et à l’extérieur du monde islamique, et nous avons de nombreux programmes et initiatives

Le Dr Muhammad Abdul Karim Al-Essa, secrétaire général de la Ligue musulmane mondiale, a souligné, dans une interview exclusive pour un magazine européen publié dans l’Union européenne, que la communication humaine civilisée et culturelle avec les adeptes d’autres religions et cultures est au cœur du mouvement d’Al-Essa.

Le secrétaire général de la Ligue mondiale musulmane a déclaré, dans son entretien avec le magazine « Let’s Get To Know » publié par l’Organisation européenne des centres islamiques, basée en Suisse, et publié dans les pays de l’Union européenne : Nous portons les préoccupations et les problèmes des peuples islamiques à l’intérieur et à l’extérieur du monde islamique, et nous avons de nombreux programmes et initiatives qui servent les musulmans.

Al-Issa a poursuivi, lors du dialogue mené par Muhajire Zayan, chef de l’Organisation européenne des centres islamiques et superviseur du magazine : Nous travaillons dans cet aspect humanitaire à travers une communication directe avec les gouvernements. Nous ne traitons qu’avec les gouvernements directement ou avec des institutions agréées, et aussi si c’est avec une recommandation directe du gouvernement de les adopter en tant que médiateur. De plus, nous ne faisons de politique que si elle soutient la paix dans le monde et l’harmonie des sociétés. Et pour renforcer l’amitié entre les peuples, le dialogue a inclus les détails suivants :

Des efforts de plaidoyer et intellectuels sans précédent entrepris par la Ligue mondiale musulmane au cours de la période récente, nous aimerions en signaler quelques-uns ?

La Ligue mondiale musulmane est confrontée à un très grand devoir et à une lourde responsabilité à laquelle aspire le monde musulman et non musulman car elle (selon son système fondateur) est un parapluie pour les peuples islamiques et travaille sur tout ce qui sert l’humanité, sur la base de Valeurs islamiques et universelles Les peuples islamiques sont issus de la qiblah unie pour les musulmans de La Mecque Al-Mukarramah, où est basée la Ligue musulmane mondiale.

L’association a trois missions principales, les premières sont :

Clarifier la vérité de l’islam, et cela sur deux axes parallèles, dont le premier est de confronter les idées d’extrémisme qui s’écartent de la vraie religion en clarifiant les faits islamiques et en diffusant la modération et la médiation, en plus de faire prendre conscience de l’importance de la pensée saine, et fortifier le sentiment religieux en étant encadré par l’assimilation des faits et non l’émotion qui est dénuée de conscience qui est Cela conduira ses propriétaires à des pensées négatives et à des pensées extrémistes ou violentes, Dieu nous en préserve.

Dans cet axe, la Ligue s’emploie à consolider les concepts de modération et de modération dans le cadre de nos efforts de sensibilisation à l’intérieur islamique. C’est un axe important pour nous, et il est mis en œuvre à travers de multiples structures, programmes, initiatives pratiques et activités efficaces dans le monde islamique, dont la plupart sont organisés directement avec les gouvernements et les institutions nationales d’intérêt et de compétence dans chaque pays, et nous avons atteint, Dieu soit loué, dans ces résultats remarquables. Nous croyons que ce travail est le vrai travail dans lequel l’Islam est réellement servi.

Le deuxième axe dans la tâche de clarifier la vérité de l’islam est lié à l’exposition des illusions ou des illusions des idées de contre-extrémisme et d’offensive envers l’islam, et la soi-disant peur de l’islam ou « islamophobie ».

Quant à la deuxième tâche de la Ligue mondiale musulmane, c’est la communication civilisationnelle et culturelle avec les adeptes de diverses religions et cultures. La troisième tâche concerne les services humanitaires aux communautés pauvres, aux nécessiteux et aux victimes de crises et de catastrophes, ainsi que la mise en place et le soutien de projets de développement qui desservent ces segments.

Avec l’importance de rappeler ici que nous, dans la Ligue musulmane mondiale, travaillons dans cet aspect humanitaire à travers une communication directe avec les gouvernements. Nous ne traitons qu’avec les gouvernements directement ou avec des institutions agréées, et aussi si c’est avec une recommandation directe du gouvernement de les adopter en tant que médiateur. De plus, nous ne faisons de politique que si elle soutient la paix dans le monde et l’harmonie des sociétés, et encourage l’amitié entre les peuples.

Quant à notre approche de notre performance, elle dépend de la notion de « perfection », qui correspond au terme « qualité » – bien qu’elle soit moins précise et claire que la notion de maîtrise -. Nous travaillons de manière scientifique et selon des mesures systématiques pour atteindre des résultats tangibles qui font l’objet d’un suivi et d’une évaluation, puis d’une correction et d’un développement, et tout processus qui a des objectifs peu clairs ou ne peut pas être mesuré ou n’atteint pas un objectif efficace et tangible. impact, nous l’excluons comme une consommation d’argent, de temps et d’efforts.

Les prises de position de la Ligue face aux enjeux du monde islamique et face aux complots ourdis contre les pays islamiques sont-elles devenues un mur face à ces agissements ?

Nous, dans la Ligue mondiale musulmane, portons les préoccupations et les problèmes des peuples islamiques à l’intérieur et à l’extérieur du monde islamique. Nous avons de nombreux programmes et initiatives qui servent les musulmans dans le monde islamique, promeuvent la jeunesse islamique et servent les communautés musulmanes dans les pays non musulmans. Il sert également les minorités qui sont victimes de violence ou de harcèlement sans s’immiscer dans leurs affaires religieuses ou nationales. Au contraire, nous défendons et soutenons leur indépendance dans les fatwas et leur intégration dans leurs sociétés nationales.

Nous avons aussi, par la grâce de Dieu, les faits islamiques irréfutables à travers des textes religieux pleins de hautes valeurs humaines, qui feraient taire toutes les voix dissonantes. Et réfuter toutes les idées extrémistes qui cherchent à créer une image mentale trompeuse de l’Islam. Une image que tout le monde n’embrasse pas, bien sûr, même si certains en sont affectés.

Nous avons pu faire beaucoup dans ce contexte, et de nombreuses voix de haine se sont tournées vers la raison, l’équité et parfois l’amitié. Tout cela se fait avec la voix de la raison, de la sagesse et d’un dialogue fraternel sincère et continu, notamment des rencontres directes avec les contrevenants, quel que soit le degré de leurs différences.

– Qu’en est-il des efforts de la Ligue pour communiquer avec les non-musulmans pour atteindre le sens de la fraternité humaine ?

communication humaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page